Ciné, Ciné, CinéSmars !


    Festival du film de Berin

    Partagez
    avatar
    CinéSmars
    Meilleur Film
    Meilleur Film

    Messages : 684
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 33
    Localisation : Bruxelles

    Festival du film de Berin

    Message par CinéSmars le Jeu 11 Fév - 12:01



    On fête cette année la 60e édition de l'événement. En compétition : des films venus des quatre coins du monde. Scorsese, DiCaprio, Renee Zellweger : même Hollywood fera le déplacement.
    Le festival du film de Berlin débute ce jeudi


    Un anniversaire en blanc… La 60e édition de la « Berlinale » commence aujourd'hui dans une ville recouverte de neige quasiment depuis les fêtes de fin d'année. Comme nous le disait en ironisant la chauffeuse du taxi pris à l'aéroport : « Et encore, pour la saison, il n'y en a pas beaucoup… » Mais les autorités ont manifestement mieux géré qu'ailleurs un phénomène pourtant susceptible de se produire chaque hiver… Ici, pour éviter que les abords des salles où se dérouleront les projections et les réceptions ne se transforment en patinoires, des équipes de nettoyage privées ont été engagées pour faire le ménage.

    Le jury, présidé cette année par Werner Herzog, débutera sa journée par la traditionnelle photo de famille. Après quoi, il s'emploiera à déterminer lesquels des films présentés en compétition (voir ci-contre) auront droit à leur Ours. Et c'est d'ailleurs un film en compétition qui sera projeté lors de la soirée d'ouverture : Tuan Yuan, du Chinois Wang Quan'An. Celui-ci sera accompagné de ses acteurs pour l'occasion.

    Les films sélectionnés ici viennent des quatre coins du monde. Certains suscitent déjà plus que de la curiosité. Shutter Island par exemple, soit l'adaptation prometteuse d'un roman de Denis Lehaene (Mystic River) par Martin Scorsese, portée par Leonardo DiCaprio, Mark Ruffalo et Ben Kingsley. Autres métrages que d'aucuns ne manqueront pour rien au monde : Caterpillar du remuant Japonais Koji Wakamatsu, mais aussi un documentaire sur et par le graffeur/graffiteur Banksy, ou encore, une quasi-biographie de l'acteur qui, à l'aube de la deuxième guerre, incarna Le Juif Süss, « héros » d'un célèbre film de propagande nazie.

    Plus près de chez nous, on attend avec impatience de voir à quoi peut bien ressembler Mammuth, soit la nouvelle dinguerie du tandem Benoît Delépine-Gustave de Kervern. Belle affiche que celle réunie par les deux compères : Depardieu et Adjani y rejoignent Yolande Moreau et Anna Mouglalis. L'histoire ? Celle d'un ouvrier obligé de revisiter les lieux de son passé professionnel alors qu'il pensait pouvoir jouir d'une pension justement méritée.

    Allemagne oblige, l'un des événements de cette Berlinale est assurément la projection d'une version allongée du Metropolis de Fritz Lang. Près de vingt minutes de pellicule ont été retrouvées : le chef-d'œuvre du muet ressuscite donc et les artisans qui ont œuvré à cette renaissance viendront nous détailler leur travail.

    Autre événement encore : Ghost Writer le dernier film en date de Roman Polanski, achevé dans les circonstances compliquées que l'on connaît. Pierce Brosnan et Ewan McGregor, respectivement ex-premier ministre et « nègre littéraire », seront à Berlin pour en assurer la promo. Avec Renee Zellweger dans le jury, la métropole allemande, malgré la chape de froid qui pèse sur elle, aura décidément un petit air de Hollywood.


    La compèt' :


    Le jury

    Werner Herzog, président, Renée Zellweger, Francesca Comencini, Jose Maria Morales, Nurudin Farrah, Cornelia Froboess, Yu Nan.

    La compétition

    Tuan Yuan , de Wang Quan'an, Chine (film d'ouverture)

    Bal (Miel), Semih Kaplano

    glu, Turquie-Allemagne.

    Caterpillar (Chenille), Koji Wakamatsu, Japon.

    Der Raüber , Benjamin Heisenberg, Autriche-Allemagne.

    En Familie , Pernille Fischer Christensen, Danemark.

    En ganske snill mann , Hans Petter Moland, Norvège.

    Eu cand vrau sa fluier, fluier , Florin Serban, Roumanie-Suède.

    Exit Through The Gift Shop Banksy Grande-Bretagne,

    Greenberg, Noah Baumbach, Etats-Unis.

    Howl (Hibou), Rob Espstein et Jeffrey Friedman, Etats-Unis.

    Jew Suss - Film ohne Gewissen (Le Juif Süss, film sans conscience), Oskar Roehler, Autriche-Allemagne.

    Kak ya provel etim letom (Comment j'ai fini cet été), Alexei Popogrebsky, Russie.

    Mammuth, Benoît Delépine et Gustave Kervern, France.

    My Name Is Khan Karan Johar, Inde

    Na putu (En chemin), Jasmila Zbanic, Bosnie-Herzégovine, Autriche, Allemagne, Croatie.



    http://www.lesoir.be


    _________________
    Indy : Le singe était-il vraiment indispensable ?
    Marion : Je suis très déçue, Jones, de t'entendre qualifier de singe notre fils unique. D'autant plus qu'il a ta beauté.
    Indy : Et ta cervelle...

      La date/heure actuelle est Mar 20 Nov - 15:52