Ciné, Ciné, CinéSmars !


    Espion(s) de Nicolas Saada

    CinéSmars
    CinéSmars
    Meilleur Film
    Meilleur Film

    Messages : 684
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 34
    Localisation : Bruxelles

    Espion(s) de Nicolas Saada Empty Espion(s) de Nicolas Saada

    Message par CinéSmars le Mar 9 Fév - 15:32

    Espion(s) de Nicolas Saada Espion

    de Nicolas Saada
    Avec Guillaume Canet, Géraldine Pailhas, Stephen Rea


    Synopsis

    Vincent, un jeune homme brillant mais refermé sur lui-même, travaille comme bagagiste dans un aéroport et refuse le parcours tracé que lui offraient ses études. Avec son collègue Gérard, Vincent a l'habitude de voler dans les valises avant leur embarquement en soute. Alors qu'il fouille un bagage diplomatique, Gérard meurt brutalement suite à une explosion. Le propriétaire de la valise, un diplomate syrien, récupère le bagage avant de disparaître. Vincent est alors coincé par la DST qui lui propose un marché : lui éviter la prison et collaborer avec les services secrets français et anglais pour retrouver les hommes impliqués dans l'explosion.
    L'enquête conduit Vincent à Londres, qui, sous une fausse identité, essaie de se rapprocher d'un homme d'affaires anglais, Peter Burton, apparemment manipulé par les services secrets syriens. La DST et le MI5 poussent alors Vincent à séduire l'épouse de Burton, Claire, une française au caractère fragile. Vincent se rapproche de la jeune femme et la manipule pour la forcer à collaborer avec le MI5. Déstabilisé par les enjeux de la mission, Vincent va être bientôt rattrapé par ses sentiments.

    [img]http://img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/68/33/75/19030716.jpg]/img]

    Critique

    Epoustouflant …

    Film d’espionnage, certes, mais film d’amour surtout ! Le fait d’avoir deux genres à son film n’empêche pas Nicolas Saada d’exceller dans les deux thèmes.

    Le film a ses rebondissement, ses scènes d’actions, de manipulation et n’a rien à envier aux films américains. Mais là où Nicolas Saada détonne, c’est par sa maîtrise de l’action et de l’espionnage à l’anglo-saxonne, mélangée au film d’amour et à la psychologie bien française !

    Guillaume Canet et Géraldine Pailhas, au jeu parfait comme à leur habitude, Stephen Rea, trop méconnu de nos contrées, confirme son talent qui lui vaut sa popularité à la hausse ; les second rôles apportent beaucoup au film et l’intrigue est rudement bien ficelée ! Que demander de plus à ce film de genre ? Un succès assuré …

    Nicolas Saad a bien espionné ses nouveaux confrères pendant son passé de critique cinématographique. Qu’il continue comme ça !

    Note ? 7.5/10



    Ce film est critiqué dans le cadre du Festival du film d'amour de Mons 2009




    _________________
    Indy : Le singe était-il vraiment indispensable ?
    Marion : Je suis très déçue, Jones, de t'entendre qualifier de singe notre fils unique. D'autant plus qu'il a ta beauté.
    Indy : Et ta cervelle...

      La date/heure actuelle est Sam 7 Déc - 10:48