Ciné, Ciné, CinéSmars !


    [Special BIFFF] Special

    CinéSmars
    CinéSmars
    Meilleur Film
    Meilleur Film

    Messages : 684
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 34
    Localisation : Bruxelles

    [Special BIFFF] Special Empty [Special BIFFF] Special

    Message par CinéSmars le Mar 22 Déc - 11:17

    [Special BIFFF] Special Specia10

    [Special BIFFF] Special 2-7-13

    Spécial de Jon Huberman

    Avec Michael Rapapport, Alexandra Holden, Paul Blackthorne, Josh Peck, Robert Baker, Jack Kehler, Ian Bohen, Christopher Darga, ...

    Site Officiel : http://www.specialthemovie.com/

    [Special BIFFF] Special Photo

    Petit flic de quartier sans envergure, Les est un looser patenté : trop gentil pour oser mettre la moindre prune au contrevenant et trop timide pour draguer la caissière du supermarché, qu’il convoite depuis des années. Pourtant, la vie de Les change radicalement quand il décide de participer aux séances de test d’un nouvel anti-dépresseur , l’Hydrochloride de Specioprine, qui sera vendu sous le nom de Special. Si les effets ne se font pas attendre, ils ne sont pas forcément ceux auxquels on pouvait s’attendre : ils réveillent chez lui des pouvoirs cachés, comme la lévitation, la télépathie et la possibilité de traverser les murs. Comme tout super-héros qui se découvre, Les décide de mettre ses pouvoirs au service de la communauté et de combattre le crime. Mais ses premières interventions attirent très vite l’attention sur lui.
    Celle, notamment, des concepteurs du Special, qui n’apprécient que moyennement la publicité faite autour de leur produit.

    [Special BIFFF] Special Movie_repfeature-1

    La première impression est : mais que vont-ils nous montrer ? Une avalanche d'effets spéciaux ?

    Des effets spéciaux il y en a mais c'est loin d'être une avalanche ! ON a plutôt affaire à un film indépendant qui va chercher ailleurs l'intérêt de son film. On a affaire ici tout d'abord à l'initiation de super-héros de Les inspiré des codes du genre. L'initiation inventée d'un homme seul, dépressif, qui quitte son boulot croyant à l'apparition chez lui de super pouvoirs imaginaires.

    Le film nous porte constamment entre cet imaginaire et cette réalité. Et c'est une des qualités du film; apportant au début une petite dose d'humour bien sympathique. Mais on assiste assez vite aussi que le film sert aussi à dénoncer, dénoncer l'industrie pharmaceutique et sa façon de réaliser des tests de médicaments sur les êtres humains, sur le capitalisme évidemment, sur les formes de solitudes et de dépressions de plus en plus répandues à notre époque mais aussi de l'individualisme actuel, volant que chaucun se doit d'être investi d'une mission particulière !

    Le film donc nous montre l'histoire d'un type un peu paumé, se croyant investi de pouvoirs pouvant assouvir son envie de faire quelque chose d'important de sa vie. Le réalisateur s'amuse à nous perdre dans l'imaginaire du héros (Les) tout en nous montrant la réalité dure et cruelle. On a un film indépendant de qualité, qui même loin du chef d'œuvre , gagne à une reconnaissance de par son bon dosage d'effets de styles, son scénario bien ficelé et à l'interprétation plus que convaincante de Michale Rapapport enfin dans un grand rôle à la hauteur de son talent, attendu depuis True Romance.

    Le futur oscar n'est pas en ce film. Ce n'est pas le futur grand chef d'œuvre tout droit sorti du cinéma indépendant. Rajoutons à ca l'interprétation peu convaincantes de certains second rôles un peu bâclés, qui peut gâcher certains moments du film. Mais ne boudons pas notre plaisir de voir un autre genre de film de super-héros entre les Batman ou Spider Man. Car c'est bien de ça qu'il s'agit, Jon uberman nous livre un style unique : le film d'auteur de super-héros !

    Note ? 8/10

    [Special BIFFF] Special Afterdarkpremiere



      La date/heure actuelle est Sam 7 Déc - 10:47