Ciné, Ciné, CinéSmars !


    [Coup de Coeur] La visite de la fanfare

    Partagez
    avatar
    CinéSmars
    Meilleur Film
    Meilleur Film

    Messages : 684
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 33
    Localisation : Bruxelles

    [Coup de Coeur] La visite de la fanfare

    Message par CinéSmars le Mar 19 Jan - 12:53



    Synopsis

    Un jour, il n'y a pas si longtemps, une petite fanfare de la police égyptienne vint en Israël. Elle était venue pour jouer lors de la cérémonie d'inauguration d'un centre culturel arabe. Seulement, à cause de la bureaucratie, d'un manque de chance ou de tout autre concours de circonstance, personne ne vint les accueillir à l'aéroport. Ils tentèrent alors de se débrouiller seuls, pour finalement se retrouver au fin fond du désert israélien, dans une petite ville oubliée du monde. Un groupe de musiciens perdus au beau milieu d'une ville perdue. Peu de gens s'en souviennent, cette histoire semblait sans importance...



    Critique

    Surréaliste !

    C’est bien le ressenti dès la première image et le ballon jaune, duquel on ne saura jamais son utilité. Surréaliste aussi la situation initiale ! Une fanfare égyptienne dans l’Israël profond !

    Le ballon n’est qu’un exemple d’une flopée de situations emplies de surréalismes, parfois drôles, parfois touchants ou même tristes. C’est là que réside le meilleur de ce bijou. Une histoire originale, une intrigue sobre. Les moments drôles s’enchaînent comme les moments d’émotions dans le cheminement de cette fanfare pour garder son « honneur », donner son spectacle et par la même occasion sauver leur fanfare des coupes budgétaires.

    On peut aussi pointer leur costume trop voyant, le vide des lieux, la personnalité de Toufik le colonel (appelé général), les rares habitants de la ville perdue au milieu de nulle part, l’ambition ridicule de Simon ambitionnant de diriger une fois la fanfare, …

    La réalisation lente ne nous ennuie pourtant pas, les plans larges nous engloutissent dans l’ambiance désertique du film. Les acteurs simples, parfois muets sont tous excellents et leurs personnalités parfaitement représentées. Pas de seconds rôles mis de côté.

    La visite de la fanfare, même sous ses airs (faussement) naïfs, nous entraîne dans un spectacle que l’on savoure, quitte à rester coller à la chanson du générique final. Foncez, on n’a pas tous les jours un tel film !



    Note 9/10


    Film chroniqué dans le cadre du FIFA Mons 2008



    _________________
    Indy : Le singe était-il vraiment indispensable ?
    Marion : Je suis très déçue, Jones, de t'entendre qualifier de singe notre fils unique. D'autant plus qu'il a ta beauté.
    Indy : Et ta cervelle...

      La date/heure actuelle est Mar 20 Nov - 16:02